2 Exercices de Respiration Puissants pour Progresser en Triathlon

↓ Entre ton Email, Télécharge tes 2 exercices pour progresser en Triathlon / Trail: ↓

Dans cet article, on va voir ensemble 2 conseils à destination des Triathlètes, des Traileurs, mais également tout sportif pratiquant un sport d’endurance.

Conseils qui vont te permettre d’optimiser ton entrainement pour mieux performer le jour J.

Comment progresser en Triathlon [Conseils]?

Conseils (qui sont finalement des exercices) que tu vas pouvoir implémenter dans ton entrainement actuel  pour mieux performer.

Exercices qui vont vraiment t’aider si aujourd’hui:

  • tu t’essouffles trop rapidement (notamment en course à pied, natation, vélo, etc…)
  •  tu as du mal à gérer cette phase d’essoufflement
  • tu es sujet au phénomène des « jambes dans le coton » ou des « jambes coupées » durant l’effort.

Si tu es dans l’un de ces 3 cas là, tu as probablement une faible tolérance au CO2.

Si tu as une faible tolérance au CO2 , tu vas:

  • hyperventiler beaucoup plus rapidement.
  • entrer dans la zone d’essoufflement (article complet sur le sujet ici).
  • augmenter le travail de ton diaphragme et de tes muscles respiratoires.
  • augmenter ta consommation d’énergie.

La Boucle est Bouclée (GAME OVER)

Rassures-toi, les exercices que je vais te proposer dans la suite de l’article vont te permettre de renverser la vapeur.

Les 2 Exercices pour Progresser en Triathlon / Trail

1 – La Respiration Nasale

Le premier exercice est assez « simple ». Il suffit de switcher d’une respiration buccale à une respiration nasale lorsque tu t’entraines.

Pour ce qui est des bénéfices et de l’intérêt de respiration par la bouche, je te laisse te reporter à cet article (à venir).

Sache qu’il va te falloir entre 8 à 10 semaines pour pouvoir t’adapter à la respiration nasale et performer en triathlon (trail) par la suite.

Le deuxième exercice (qui est plutôt un ensemble d’exercices) vont te permettre d’améliorer ta tolérance au CO2.

↓ Entre ton Email, Télécharge tes 2 exercices pour progresser en Triathlon / Trail: ↓

Des exercices de ce type, il en existe énormément!

Pour cet article, j’ai décidé d’en choisir un qui est accessible à tout le monde et que tu vas pouvoir reproduire chez toi.

2 – La Respiration Réduire

La respiration réduite va avoir une action 3 en 1:

  • biochimique 
  • bioméchanique
  • Psycho-physiologique

=> Biochimique: 

Le but va t’être d’inspirer et d’expirer par le nez en s’efforçant d’avoir une respiration lente et profonde.

 Il faut vraiment que tu sentes, à l’inspiration, l’air frais qui entre dans tes narines.

A l’inverse, lorsque tu expires, tu dois sentir l’air chaud. 

Il faut que ta respiration soit quasi imperceptible.

=> Bioméchanique:

Cette respiration doit être diaphragmatique.

Pour l’occasion, je t’invite à placer tes mains sur tes côtés flottantes.

A l’inspiration tu dois sentir des côtes pousser vers l’extérieur alors qu’à l’expiration tu dois les sentir rentrer à l’intérieur.

=> Psycho-physiologique:

Tout simplement le fait de mettre en place une cadence.

On va inspirer sur 5 secondes et expirer sur 5 secondes également.

Le tout pendant 5 à 10 minutes.

Attention, lors de l’inspiration à ne remplir vos poumons « qu’à » 80% de leur capacité.

Normalement lorsque tu pratiquer la respiration réduite, tu dois avoir une légère sensation d’essoufflement

Et pour savoir si cet exercice a été correctement réalisé tu dois avoir:

  • les extrémités qui vont commencer à chauffer.
  • la bouche qui doit commencer à saliver.

La raison est simple.

En augmentant la concentration en CO2 on va induire une vasodilatation dans le corps.

Voilà pour ces exercices qui vont vraiment pouvoir t’aider à progresser en Triathlon.

Je serais d’ailleurs curieux d’avoir tes retours après avoir pratiquer ces 2 exercices en commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *